Laissez-vous surprendre en région Sud, en Provence, dans les Alpes et sur la Côte d’Azur

Aux quatre coins du monde les initiatives (d)étonnantes pour célébrer la Semaine de la langue française et de la Francophonie se multiplient et l’Hexagone n’est pas en reste ! Dans le Sud, les initiatives fleurissent afin d’être aux plus proches de vos attentes, tout en conservant une part de surprise.

Le Blues des poètes

À Nice, retrouvez le samedi 19 mars à 20h les musiciens de l’association Bluesy-poesy pour un concert exceptionnel mêlant poésie et musique. Deux thèmes qui leur tiennent à cœur comme en témoignent leurs tenues de scène : les musiciens portent tous la perruque blanche des marquis du XVIIIème siècle et le jabot de dentelle, un hommage aux coutumes du Grand siècle qui a tant aimé jouer avec les mots. 
Leurs concerts sont des odes à ce moment historique, ancrés dans le présent : « Les musiques qui accompagnent nos textes sont résolument modernes et dynamiques, toutes originales et composées « sur mesure » pour chaque pièce : la base est le blues mais nous avons élargi notre répertoire musical au rock, au rap, au boléro. Chaque morceau de musique débute par une courte introduction parlée qui situe l’œuvre littéraire et l’auteur, contribuant ainsi à l’enrichissement culturel du public ». Un incroyable voyage au travers de la littérature française du XVème siècle de François Villon au XIXème de Victor Hugo. Afin qu’aucune rime n’échappe au public, toutes leurs paroles défilent sur un prompteur.

En savoir plus

 

Concours 2.0

Pour les amoureux de la langue de Molière qui ne pourraient pas se rendre à leur concert, l’association Bluesy-Poesy a tout prévu ! Les mélomanes fans du XVIIIème siècle lancent un grand concours sur internet qui débute le 8 mars à 10h30. Chaque jour, ils publieront une vidéo contenant une faute d'orthographe ou de ponctuation à découvrir. À la fin du mois de mars, celui ou celle qui en aura déniché le plus recevra par courrier une aquarelle originale du peintre Paul Wechtomoff. Afin de pouvoir participer, lui aussi, à la Semaine de la langue française et de la Francophonie, l’artiste a décidé de céder gratuitement l’une de ses œuvres. 

En savoir plus

 

Une culture partagée

Au-delà de la seule langue, la francophonie est aussi une culture présente chez des millions de locuteurs et de locutrices et le 7ème art constitue un outil (d)étonnant pour la diffusion et l’apprentissage de celle-ci. Les professeurs du lycée Adolphe Thiers de Marseille l’ont bien compris et préparent depuis plusieurs mois une « Semaine du cinéma francophone ». Le jeudi 17 mars à 11h, plusieurs extraits de films en lien avec les programmes d'histoire et de géographie de lycée, dont l'enseignement de spécialité Géopolitique, seront présentés aux élèves. On y retrouvera notamment Le temps des égarés de Virginie Sauveur, White material de Claire Denis, La Question de Laurent Heynemann et La peur de Damien Odoul. 

En savoir plus