Joue avec les mots !

Publié le 19.03.2021
À travers de nombreux jeux et concours, la Semaine de la langue française et de la Francophonie invite le public à devenir acteur de sa propre langue.

Durant la Semaine de la langue française et de la Francophonie, la délégation générale à la langue française et aux langues (DGLFLF) du ministère de la Culture organise chaque année de nombreux jeux et concours autour de la langue et des mots. L’objectif ? Sensibiliser le public en l’invitant à devenir acteur de sa propre langue. 

 

Le concours scolaire des dix mots

Organisé conjointement par les ministères de la Culture et de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, le concours des dix mots s’inscrit dans le cadre de l’opération de sensibilisation à la langue française « Dis-moi dix mots », portée par le ministère de la Culture. Destiné à un public scolaire, ce Concours des dix mots est certainement le concours le plus ancien et le plus prestigieux de la Semaine de la langue française et de la Francophonie. 

On comprend pourquoi : les classes lauréates sont conviées à une remise de prix qui se déroule en temps normal à l’Académie française, ce haut-lieu de notre histoire et de notre patrimoine. Dans le contexte sanitaire actuel, la cérémonie a lieu en ligne vendredi 19 mars à 11h. La cérémonie sera filmée et mise en ligne par la suite. 

À partir de la thématique de la Semaine – cette année : « l’air » – et de dix mots qui l’illustrent, les classes élémentaires et secondaires sont invitées à réaliser une production artistique et littéraire collective, reposant sur un travail linguistique à partir des dix mots. Les participants peuvent proposer des créations en tout genre : littérature, poésie, dessins, collage, vidéos, etc. 

Découvrez ici le palmarès des lauréats 2021.

 

Concours « Dis-moi dix mots pour les établissements de santé »

En collaboration avec la DRAC Île-de-France et l’association Arts & Santé - la Manufacture, le concours « Dis-moi dix mots pour les établissements de santé » s’adresse aux patients et aux personnels des établissements hospitaliers franciliens et des structures médico-sociales franciliennes. 

À l’image de son « cousin » à destination des scolaires, ce concours invite les participants à s’emparer des dix mots de l’opération « Dis-moi dix mots » afin de les illustrer à travers une création artistique plastique ou graphique (dessin, aquarelle, collage, poème, photographie, etc.).  

Découvrez ici le palmarès des lauréats 2021.

 

Une nouvelle initiative, le "défi de Dis-moi dix mots"

Le ministère de la Culture et le ministère de la Justice se sont associés pour proposer une nouvelle opération : le défi « Dis-moi dix mots ». Ce dispositif dédié aux établissements pénitentiaires consiste à réaliser une pastille audio (individuelle ou collective) autour des dix mots, qui doit durer entre 30 secondes et 1 minute 30 et peut prendre diverses formes (slam, chanson, onomatopées, plaidoirie, effets sonores, bruitages, musique…).

En raison de la crise sanitaire, seuls les ateliers prévus par le Service pénitentiaire d'insertion et de probation de Guyane ont pu se tenir.  Ce dernier a proposé à un groupe de six personnes de s'emparer des dix mots pour porter leur voix au-delà des barreaux. Résultat ? Des propositions en forme de textes poétiques engagés. Une initiative prometteuse.  

 

Le livret « Dis-moi dix mots »

Illustrations des dix mots en bandes dessinées, définitions, mots croisés, dingbats,… Le livret pédagogique, disponible sur le site internet www.dixmoidixmots.culture.fr, qui accompagne chaque édition de l’opération « Dis-moi dix mots », propose des activités ludiques à destination des grands et des petits. 

Une dictée exceptionnelle a été concoctée cette année par Bernard Cerquiglini, linguiste émérite et président du comité scientifique du Dictionnaire des francophones, et lue par la romancière et marraine de la SLFF Leïla Slimani, prix Goncourt 2016. Son thème ? Découvrir la richesse – et les pièges ! – des mots, expression et locutions francophones… Diffusée en direct mardi 16 mars, elle est toujours disponible sur la page Facebook du ministère de la Culture