3 questions à… Paul de Sinety, délégué général à la langue française et aux langues de France au ministère de la Culture

Publié le 18.03.2021
Interactive, francophone, ludique… La 26e édition de la Semaine de la langue française et de la Francophonie entend surtout nous apporter un grand bol d’air.

En raison de la situation sanitaire, la Semaine de la langue française et de la Francophonie est cette année résolument numérique. Quels sont les moments forts de cette édition ?

L’édition 2021 de la Semaine de la langue française et de la Francophonie qui se poursuit jusqu’au 21 mars est une édition résolument numérique. L’année passée, les principaux événements avaient été annulés ou reportés en raison de la crise sanitaire. Cette année, grâce à l’agenda numérique, chacun peut s’informer sur les événements de proximité de façon à pouvoir y participer. Cependant, nous aspirons tous à retrouver les moments de partage et d’échange, en présence des artistes, des amateurs et des amoureux de la langue française. Souhaitons-le pour 2022 !

Au programme de l’édition 2021, des activités ludiques à suivre en ligne pour tous les publics, amoureux de la langue ou apprenants de 7 à 77 ans. Je citerai trois événements qui me tiennent particulièrement à cœur :

D’abord, une belle initiative du Hall de la chanson. Chaque jour, « Un petit air de francophonie » va puiser dans les très riches répertoires du Québec, d’Egypte, du Liban, de Belgique et Monaco, du Mali, Cameroun, Congo, Rwanda, d’Algérie et de France, pour proposer une pépite sur le thème de l’air. 

Je citerai aussi un jeu vidéo sous forme d’enquêtes qui est disponible pendant tout le mois de la Francophonie. Le « Grand Bol d’Air », proposé par la Maison de la Francophonie de Dalat et de Phuong Hoang Enix, est conçu comme une nouvelle virtuelle interactive et pédagogique ouverte. 

Enfin, un festival de jeux de mots en ligne intitulé « Les mots vont prendre l’air ! » invite le public à s’emparer de nouveaux mots et à découvrir de nouvelles expressions francophones. La Cité du Mot et ses partenaires à l’international propose un florilège d’animations : quizz de culture générale, cadavres exquis, pastilles vidéos et charades et bien d’autres propositions pour permettre de se familiariser avec les mots et expressions de notre langue sont à retrouver sur le site dédié « Les mots vont prendre l’air ! ».

 

Lancement du Dictionnaire des francophones, Leïla Slimani marraine de la Semaine… La francophonie est incontestablement le fil rouge de cette édition. 

La thématique de la Semaine s’inscrit dans l’actualité. C’est sous l’égide du slogan : « un bol d’air » qu’elle se propose de célébrer la Francophonie partout dans le monde. 

Pour ouvrir cette belle série de manifestations, le premier temps fort qui a été choisi est celui du lancement du Dictionnaire des Francophones. Ce projet, voulu par le Président de la République, est le fruit d’une aventure inédite. Pour la première fois, c’est toute la langue française, dans sa mondialité, dans la diversité et la richesse de ses expressions et de ses variétés, qui va être partagée. 

Le lancement mondial a eu lieu le 16 mars en direct de la rue de Valois, à l’invitation de la ministre de la Culture, en lien avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, l’Organisation internationale de la Francophonie, l'Agence universitaire de la Francophonie, France Médias Monde, TV5MONDE et l’ensemble des partenaires francophones. 

Ce dictionnaire collaboratif et évolutif comprend plus de 500 000 termes et expressions du français, tel qu'il se pratique sur les cinq continents. Il est accessible en ligne et téléchargeable sous la forme d’une application mobile gratuite. Parce que le français appartient à toutes celles et à tous ceux qui le parlent, ce dictionnaire permettra à chacun d’avoir son mot à dire !

Représentante personnelle du président de la République pour la francophonie, Leila Slimani a accepté d’être la marraine de la Semaine et du Dictionnaire des francophones. Afin de permettre au grand public de prendre part au lancement du dictionnaire, en partenariat avec la « Dictée pour tous », Leila Slimani a lu la « Dictée des francophones » rédigée et corrigée par Bernard Cerquiglini. La rediffusion du lancement du dictionnaire des francophones et de la Dictée est accessible en ligne.

 

La langue française s’apprête à être célébrée toute l’année avec un ambitieux projet, celui de la Cité internationale de la langue française au château de Villers-Cotterêts. Pouvez-vous nous en dire un mot ?

La future Cité internationale de la langue française au château de Villers-Cotterêts, dont les travaux de restauration sont menés par le Centre des monuments nationaux,  répond au vœu présidentiel de donner un nouvel élan à la promotion de la langue française en France et dans le monde.  

« Pierre d’angle d’une politique de la langue française renouvelée », selon l’expression de la Ministre, il s’agira, à partir de 2022, d’un formidable lieu d’innovation, d’information et de découverte sur la langue française (son histoire, son évolution, sa diffusion dans le monde…) comme sur la diversité linguistique.