L’eau, source d’inspiration artistique inépuisable

Publié le 18.02.2020
Dans l’art, le thème de l’eau a été maintes fois traité au cours des siècles. À la fois source de vie et d’énergie, symbole riche de significations, l’eau est une source d’inspiration inépuisable pour les artistes dans le domaine de l’écriture, de la peinture, de la sculpture, de l’architecture, de la musique, du cinéma, etc.
Fondation Louis Vuitton

Représentation iconographique

Les représentations iconographiques autour de l’eau peuvent être classées en deux catégories.

  • D’une part, l’eau revêt une dimension allégorique : le fleuve, l’océan, la rivière ou encore la source sont personnifiés sous les traits d’un homme ou d’une femme. Ils peuvent aussi devenir l’attribut d’un personnage ou d’une divinité. [1]
Mami Wata sculpture from the Ewe people

Ci-dessus une sculpture ghanéenne d’une divinité aquatique, Mami Wata, issue du vaudou dont la pratique est répandue en Afrique de l'Ouest, du centre et du Sud dans les Caraïbes et dans certaines régions d'Amérique du Nord et du Sud.

L'Eau par Pierre Legros -Fontaine du Point du Jour – Versailles

Cette statue, réalisée au XVIIe siècle par Pierre Legros, juxtapose la fontaine du Point du Jour du château de Versailles. On y voit l’eau sous l’apparence d’une jeune femme couronnée de joncs, vêtue d'une draperie, tenant une urne renversée et son pied gauche est posé sur un dauphin.

 

  • D’autre part, l’eau fait l’objet d’une figuration naturelle et est un élément essentiel du décor paysager. Sous la forme d’une mer, d’une cascade, d’un lac ou d’un cours d’eau, l’eau se retrouve dans de nombreuses représentations du paysage ou en arrière-plan de scènes diverses. À la fin du XIXe siècle et surtout au XXe siècle, l’eau devient pour les artistes un véritable élément de la recherche esthétique. [2]
Arearea de Paul Gauguin

Arearea fait partie d'une série de trois peintures réalisées pendant le voyage du post-impressionniste Paul Gauguin à Tahiti d'avril 1891 à 1893. En arrière-plan, on peut apercevoir un cours d’eau rougeâtre.

Schepen op zee

Peintre mariniste belge du XIXe, Louis Artan de Saint-Martin présente ici des navires en pleine mer.

Architecture

L’histoire de l’architecture est quelque part une histoire de la conquête de l’eau, élément insaisissable, qui devient alors une source de scénarios variés dans ce domaine. Le cadrage de vues, la tentation sculpturale, l’appropriation, l’intimité, la symbiose avec le paysage, l’effet miroir, le franchissement ou l’empreinte éphémère sont ainsi autant de schèmes qui modèlent le rapport de la construction à l’eau. [3]

Voici quelques exemples d’œuvres architecturale liées à l’eau :

La fontaine de Tourny

À partir du XVIe siècle, grâce aux progrès techniques et au développement de l’art des jardins, s’emparant alors des possibilités offertes par l’eau, les fontaines se multiplient. La fontaine de Tourny a été implanté plus d'un siècle à Bordeaux avant d'être offerte à la Ville de Québec pour son 400e anniversaire. Inaugurée en 2007, elle figure parmi les attractions incontournables de Québec avec ses 43 jets d'eau et sa mise en lumière nocturne.

Miroir d'eau place de la Bourse

Le miroir d'eau, pièce d'eau peu profonde et de pente très faible, est utilisé pour refléter le paysage qui l'entoure. Créé par le fontainier Jean-Max Llorca, l'architecte Pierre Gangnet et l'urbaniste-paysagiste Michel Corajoud, le miroir d’eau de Bordeaux reflète la place de la Bourse. Il est aujourd’hui un lieu de vie majeur et un emblème patrimonial associé à la ville.

Fondation Louis Vuitton

Avec le bâtiment de la fondation Louis Vuitton, Frank Gehry a eu pour ambition de « concevoir à Paris un vaisseau magnifique qui symbolise la vocation culturelle de la France » [4]. Les douze voiles de la fondation constituent une enveloppe de verre recouvrant le corps du bâtiment. Posé sur un bassin, l’édifice a été pensé comme un voilier ou un vaisseau s’insérant dans l’environnement naturel, entre bois et jardin, jouant de la lumière et des effets de miroir. [5]

Musique

L’eau est également présente dans les compositions des musiciens. Ainsi, Frédéric Chopin écrit Prélude à la goutte d’eau lors de son voyage à Majorque, la vie portuaire est décrite dans Amsterdam de Jacques Brel, la mer est célébrée par Jacques Boulanger dans Le Sable et la Mer, par Charles Trenet avec La Mer ou encore par Karim Ouellet avec La Mer à Boire, Laurent Voulzy chante les îles dans Belle-Île-en-Mer - Marie-Galante, Vanessa Paradis et M entonnent une ode au fleuve parisien avec La Seine dans Un monstre à Paris, Arthur H dédie à l’eau sa chanson Le bonheur c’est l’eau.

Jacques Brel, chanson « Amsterdam » : https://www.youtube.com/watch?v=V3BSj1cHX-M

Cinéma

Dès les débuts du cinéma, les frères Lumière filment des scènes en lien avec l’eau, dans L’arroseur arrosé (1895) ainsi que dans La barque sortant du port (1900).

À noter dans les incontournables, primé du César de la meilleure musique et du meilleur son, Le Grand Bleu réalisé par Luc Besson, film dramatique sorti en 1988 dans sa version originale. Ce film est librement inspiré des vies de Jacques Mayol et Enzo Maiorca, célèbres champions de plongée en apnée.

Plus récemment, L’Odyssée (2016) de Jérôme Salle présente la vie du commandant Cousteau, qui, grâce à son invention du scaphandre autonome permettant de respirer sous l’eau, part à la découverte d’un nouveau monde.

[1] https://webmuseo.com/ws/musees-regioncentre/app/collection/expo/228.

[2] Idem.

[3] Julie GIMBAL « L’eau, source d’architecture. Partie I », Lumières de la ville.net, https://lumieresdelaville.net/paroles_urbs/leau-source-darchitecture-partie-i-par-julie-gimbal/.

[4]Fondation Louis Vuitton, https://www.fondationlouisvuitton.fr/fr/la-fondation/histoire-du-batiment.html.

[5] Idem.